Moi, j’ai tout compris à la vie

Moi, j’ai tout compris à la vie

Ca va bientôt faire deux ans que j’ai créé ce blog et j’en ai raconté, des choses. Pas ce que j’imaginais. Au début, j’envisageais de tester des produits bien-être et plein de sports différents. Mais suite à l’arrivée de la gangue, j’ai plus réfléchi aux notions de développement personnel et de coaching de vie. C’est exaltant de trouver potentiellement la formule magique qui permet de toit changer à sa vie. Tellement qu’on peut vite se placer au-dessus des autres et les saouler pour qu’ils adoptent la même méthode que moi. Hé ouais, j’ai tout compris à la vie, mon gars. Alors autant partager, c’est bien, autant va falloir redescendre un peu.

J'ai tout compris à la vie
(c) Aadesh Choudhari

Plusieurs fois, j’ai cru avoir la vérité

Pendant 25 ans, j’ai été dans l’erreur. Comme on m’a dit qu’il fallait être mince, j’ai lancé logiciel régime et restrictions alimentaires. Puis y a cinq ans, j’ai découvert l’alimentation IG bas et j’ai compris que les régimes, ça servait à rien et qu’il valait mieux faire un rééquilibrage alimentaire. Mais oui, c’est évident. Et puis récemment, j’ai découvert l’alimentation intuitive et j’ai vu la lumière. Le rééquilibrage alimentaire, c’est un nom bien joli pour de la restriction alimentaire. Bref, moralité : la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain, pour commencer. 

Point un : on est tous différents

Car en matière de développement personnel, il n’y a pas de vérité. Il y a des corps bien différents les uns des autres, des caractères et besoins spécifiques aux uns et aux autres. J’ai testé les outils classiques du développement personnel genre méditation, journal intime, bullet journal, miracle morning. Bide fois quatre. Même si je tente toujours de transformer mes matins et mon journal intime. Ce n’est pas que ces outils sont mauvais, c’est qu’ils ne me conviennent pas. Je ne doute pas que le bullet journal puisse transformer la vie des gens, hein. Moi, je n’y vois qu’une perte de temps… mon Trello me suffit amplement. 

Je veux partager mon outil magique !

Pourtant, quand on trouve l’outil magique, on a envie de tenir la terre entière au courant. Je fais exactement ça. J’ai saoulé mon monde avec mon octobre sans dessert, mon jeûne intermittent, mon no lunch et ma marche du midi. Alors que je comprends absolument que pour certains, le déjeuner est crucial. Il faut rester à sa place : j’ai trouvé un truc qui me va bien. Parlons-en donc comme il convient « moi, ça me va ». Et pas « et tu devrais faire pareil parce que le sucre/le gluten… à midi, c’est vraiment pas bien, hein ! ». Ca me saoule les gens qui commentent mes « choix de vie », pourquoi je ferais subir ça aux autres ?

En pleine lune de miel

Et puis il ne faut pas sous estimer l’effet lune de miel. Dès qu’on commence un nouveau truc, c’est toujours merveilleux. Ma première tentative de rééquilibrage alimentaire (IG bas), la fin de la première semaine, je me sentais teeeeellement bien dans ma peau. La même pour le miracle morning. Les premiers jours, j’ai cru toucher le Graal. Je faisais un peu de danse, un peu d’écriture, je me sentais bien. Mais mon mec ne suivant pas, j’ai vite lâché. Surtout qu’on se couchait pas forcément plus tôt et moi, dormir, j’aime ça. Mais à chaque fois, j’ai pu expliquer à quel point ça avait changé ma vie et que tout le monde devrait faire ça. Alors que… bah déjà, j’ai rien inventé mais je ne crois pas qu’en la matière, la propagande aide les gens à adopter quelque chose. Ils y viendront s’ils en ressentent le besoin et si ça peut correspondre à leur caractère, leur emploi du temps…

La méditation, le St Graal

Tu n’es pas meilleur·e que les autres

Ne nous sentons pas supérieur car nous avons adopté une pratique dite saine. C’est bien de faire du yoga ou de la méditation… si ça vous apporte quelque chose. Mais admettez que vos amis n’aient pas les mêmes envies ou ne soient pas prêts à s’ouvrir à certains concepts ou laisser tomber de mauvaises habitudes. Genre critiquer les autres, une pratique anti développement personnel. Perso, j’ai beaucoup lâché ça dans ma vie. Courir après les rumeurs ou chuchoter dans le dos des gens, ça m’épuise. Mais parfois, certains ont besoin aussi de vider leur sac. Et si ça devient trop répétitif, plutôt que d’envoyer bouler vos amis en mode “je suis plus évoluée que toi et ça m’insupporte” et bien, vous pouvez juste dire que ça vous met mal à l’aise et basta. Sortez de votre posture de “j’ai tout compris à la vie”. Trouver ce qui nous convient, c’est cool et c’est pas donné à tout le monde. C’est juste être plus chanceux, pas meilleur que les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *