Moi, je vais faire les soldes chez Jules

Moi, je vais faire les soldes chez Jules

Je suis au bout du roul’ les ami.e.s. Le mois de juin a été chargéeeee et juillet s’annonce dans la même veine. Et ce ne fut même pas payant… Mon cerveau ressemblant à une flaque d’eau tiède, j’ai décidé d’écrire un article futile histoire de me détendre 5 mn. Je vais donc vous raconter ma dernière virée chez Jules. L’enseigne de fringues oui, pas un pote random. 

Jules, une marque mode pour hommes
Ah mais ils font les shootings avec toujours les trois même mecs ?

Je veux des fringues pour mec

Enfin, je dis chez Jules mais en vrai, c’est n’importe quelle boutique masculine et ce sera sans doute Vinted. Je suis donc allée chez Jules avec mon adoré pour une histoire de jeans trop petit. Pendant qu’il testait son futur nouveau pantalon, je suis allée faire un tour dans les rayons et j’ai trouvé plein de tissus jolis que j’aurais aimé porter. Et de là, mon imagination divague. Pourquoi ne pas céder à la tentation…

Des fringues faites pour accepter ma grosse poitrine

Je suis une meuf à grosse poitrine. Ce qui fait que le port de la chemise est un peu compliqué, j’ai toujours le bouton de la poitrine qui semble prêt à sauter au visage de n’importe lequel de mes interlocuteurs ou interlocutrices. Du coup, c’est un basique auquel j’ai pas mal renoncé. Mais l’avantage que la mode masculine, c’est qu’elle n’est pas du tout taillée comme la mode féminine. Genre je rentre dans les pulls S de mon mec et je respire même avec. En m’offrant quelques chemises masculines, je vais pouvoir me faire un petit look potentiellement sympa.

Moi aussi, je veux mon uniforme iconique

Et ça entre en cohérence avec deux trucs. D’abord mon look rêvé de l’hiver avec un pull sans manche et une chemise en dessous. Mais surtout, j’ai envie de me constituer quelques looks tous prêts. En gros : en hiver, c’est chemise + pull sans manche assorti. En été, juste chemise ou chemise ouverte sur débardeur assorti. J’ai pas encore décidé. Je me constitue une demi-douzaine de paires ainsi et j’ai plus besoin de réfléchir à comment que je m’habille le matin. Ouais, j’ai toujours été séduite par l’idée de “l’uniforme iconique”, celui que l’on se constitue pour plus se prendre la tête. Genre Steve Jobs et son pull noir col roulé ou je ne sais plus quelle femme qui s’habille toujours en pantalon noir, chemise blanche. Après recherche : Matilda Kahl. Sauf que moi, y aura plus de fantaisie.

Chemise d'homme pour femme
Voilà, ça sauf que moi, j’aurai l’air plus heureuse

Un immense nouveau terrain de jeu

Mais ce n’est pas si simple, en vérité. J’avais lu une fille qui disait avoir voulu essayer un pantalon dans une boutique masculine qui s’était faite refouler. Mais bon, je pourrais toujours tester les chemises de mon mec pour voir si elles me vont et à partir de là… Moi qui adore les looks masculins, je vais m’éclaaaaaaaaater ! Jules ou je sais pas qui, préparez-vous, je débarque.

Mais avant de remplir mon placard… faudrait le vider

Voilà, cet article n’a aucun intérêt, résumons-le par : trouve ton style indépendamment des cases, fais-toi plais’. Par contre, avant, faudrait peut-être que je vide mon placard. Mmm…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.