Je suis l’élue des Chats

Je suis l’élue des Chats

Ces dernières années, nous nous sommes bien fait carotte niveau jours fériés donc j’espère de tout mon coeur qu’en ce lundi de 15 août, vous passez un chouette moment loin de votre pc. Mais j’ai quand même prévu un article car je suis au chômage et j’ai donc beaucoup de temps pour écrire mes petits articles. Yeah ! Et aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un truc très léger, un truc d’été. A savoir que je suis l’élue des chats et que ça m’apporte beaucoup de joie.

Da gang de félins
C’est chaud de dessiner des chats en PPT Art mais je l’ai tenté

Amoureuse des chats

Début juillet 21, nous sommes en quête de notre futur petit nid. Alors que nous pénétrons dans une résidence très verte de Dauneutes, j’avise un chat. Alors, oui, il faut savoir que quand on se promène avec moi, je suis du genre à m’exclamer dès que je vois le bout d’une oreille d’un félin. Ce qui donne environ “Oui, alors tu vois, elle me dit ça et… OH UN CHAT !”. Option doigt pointé puis téléphone brandi pour capturer l’animal en photo. Oui, je peux vous assurer que s’il y a un chat perdu dans mon quartier, si je l’ai pas en photo sur mon téléphone, c’est qu’il est parti errer plus loin. J’adore les chats, je les trouve beaux, fluffy, rigolos et en général, ils me le rendent bien. Car oui, je le répète, je suis l’élue des chats.

Petit chat de Dauneutes
Un petit chat croisé vendredi

Des chats fort accueillants

On a choisi notre appart pour diverses raisons (la vue sur le jardin). Mais quand on est rentrés dans cette résidence et que j’ai vu ce chat en liberté pépouse sur sa pelouse, j’ai de suite ajouté un bon point au lieu. Et encore, je n’avais rien vu. Car des chats, ici, il y en a partout. Et je leur ai tous donné un petit nom. Mais surtout les chats d’ici, ils sont trop gentils. Tu les appelles, ils viennent et s’étalent direct en te montrant le bidou. Je me sens élue et adoptée.

Petit chat dans la boîte aux lettres
Oui, Ptiroux est rentré dans notre boîte aux lettres pour avoir des câlins

 

Des chats tout partout !

Et puis est venu l’été. En temps normal, l’été, j’ouvre tout. J’aime bien respirer, oui. Bon, avec la canicule, cet été, c’est un peu plus compliqué. Et puis quand il fait bon, je vis dehors. Même si ici, faut composer avec les moustiques et je peux vous dire que j’ai jamais autant détesté une espèce animale, grrr. Depuis que l’on vit souvent dehors, on reçoit la visite de quelques félins, certains commençant même à prendre nos aises chez nous. Parfois, c’est Peluche, magnifique chat européen à poil long, très affectueuse mais elle n’aime pas trop nos chattes. Ca peut être Patchwork qui fait un petit passage ou Ptiroux. Pour le coup, Ptiroux, c’est ma chatte qui le déteste et le chasse. Mais ces chats, quand tu leur tends la main, ils viennent vers toi se frotter et je me rêve dans ma ferme à chat, projet ultime de vie. Tiens, je pourrais en faire un article, je note. Idée d’article ! Oui, je me mets ce mot clé maintenant car en vrai, je note pas toujours et ça me permet de retrouver.

Patchwork, le chat cute
Patchwork la jolie

Mais qui sera le troisième chat ?

Et puis, depuis notre retour de Malte, on a passé un cran avec Patoche et Mushu. Bon, Mushu, je sais qu’il appartient à quelqu’un et je connais son vrai nom mais je l’aime pas donc je continue à l’appeler Mushu. Le matin, quand on petit dej, ils viennent nous voir. Patoche pour réclamer des croquettes, Mushu pour squatter nos genoux. Ah oui carrément. Le chat te grimpe dessus sans aucune gêne. Mais mon pref’, c’est Patoche. Ce chat a une tête ! Il squatte pas mal chez nous, accepte nos câlins et montre même le bidou. J’ai même réfléchi à une niche pour lui. Enfin, pour tous les chats du quartier, en vrai, je vais pas mettre un système de verrouillage où seule sa truffe ouvre la porte. Essentiellement parce que je sais pas faire. Je ne sais pas faire de la menuiserie non plus pour la niche, certes. Mais laissez-moi rêver ma vie. Donc Patoche, c’est notre troisième chat… à une nuance prêt. La chatte de Victor (que nous appellerons Spleen à partir de maintenant) pète un câble dès qu’un chat entre dans la maison. Enfin, un chat n’étant pas Kenya, hein. Elle pousse de longs hululements et elle a même craché sur Mushu l’autre jour. Qui a eu une réaction de chat : “vu et s’en tape”.

Je suis l'élue des chats
Mushu, posé sur les genoux de mon mec

Je suis l’élue !

Mais j’aime bien que tous ces chats passent par chez moi, me présentent leur bidou. L’autre matin, en allant au lac, j’ai eu droit à un câlin de Ptiroux et de Patoche. Alors que Patoche, normalement, quand je suis pas dans mon jardin, il me snobe. L’autre soir, en faisant notre promenade de quais 23h, heure où l’extérieur devient vivable, on a eu des câlins de Peluche, Mushu et Robin. Oui, j’ai nommé tous les chats du quartier, je suis la crazy cat Lady et j’en suis fort aise. Surtout que le fait d’être l’Elue des chats me donne l’impression d’être une personne douce et précieuse. Genre des êtres aussi mignons m’aiment, c’est donc que je dois être aimable. Un peu comme quand les bébés ou les jeunes enfants me regardent et me sourient en mode “elle a l’air super douce la dame”. Les êtres innocents m’ont élue. C’est comme si j’avais un brevet d’âme pure. Car oui, je suis gentille quand on me cherche pas, en vrai.

Patoche is patoching
Patoche feat ma pelouse cramée

Je suis la crazy cat Lady du quartier

Bref, je vis ma meilleure vie de Crazy cat Lady et j’ai prévu de passer la seconde sur le sujet en sortant mon plus bel appareil Reflex pour me la jouer photographe animalière en milieu résidentiel. Ma vie est folle. En même temps, après un été à rester enfermée parce que sinon, je brûle, cette petite aventure va me faire du bien.

Spleen et Kenya
Sans oublier mes 2 prefs dans mon coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.