Et si je partageais ma passion parc ?

Et si je partageais ma passion parc ?

Heure de la pause dej, un jour de présentiel au bureau. Je me fais petite, je me fais oublier. Car j’ai un objectif : me promener. Aller au parc le plus proche profiter un peu de la verdure. Me ressourcer. En voyage, on court aussi les parcs avec mon amoureux histoire de se poser un peu, de savourer. Au Japon, c’était même devenu le seul tempo qui nous allait : matinée, balade urbaine, après-midi parc histoire de souffler. Les taches vertes sur les plans m’attirent et m’interpellent. Je suis une parcophile, je suppose. Et voilà un sujet intéressant pour ce blog.

Un tour au parc Monceau à Paris

Je me suis rêvée blogueuse voyage

Longtemps, j’ai voulu me créer un blog touristique. Juste pour appliquer de bonnes règles SEO et mettre sur mon CV que je taquine un peu le sujet. Je ne l’ai jamais fait. Essentiellement par manque de temps. Pourtant j’ai envie de me pencher sur le sujet. Déjà parce que voyager, c’est mon dada et depuis deux ans, je voyage plus dans ma tête que dans la vraie vie. Je ne m’en plains pas tout à fait car moins je prends l’avion, plus je réalise que j’aime plus trop ce transport. C’est une perte de temps infinie et ça fatigue. Et les longs-courriers me font saigner du nez. Je ne désespère pas que d’ici ma mort, on crée des lignes de train hyper-supra rapides qui me permettraient de voyager en train en Europe sans perdre une demi-journée à m’emmerder dans un aéroport. Mais voilà, tout ça pour dire que j’ai pas le temps de créer ce blog malgré mes bonnes idées alors je vais planter une graine de ce blog ici. Je vais vous parler des parcs que j’ai visités. 

Un petit oasis urbain

Y a tant de choses à raconter sur les parcs ? Bien sûr que oui ! Un parc, c’est pas juste une pelouse plus ou moins autorisée, deux fleurs et trois arbres. Un parc, c’est un aménagement. Une faune et une flore, pour commencer. Un petit point d’eau, un paysage, des ruines parfois. Et un formidable lieu de vie. Samedi, par exemple, je suis allée faire un tour au jardin public de Bordeaux avec Anaïs, sa petite et mon Victor et ça respirait le bonheur. Des gens étalés sur l’herbe, quelques couples enlacés, des amis qui jouent au foot, au volley ou un hybride des deux. Au moindre rayon de soleil, le parc est un coin de paradis. Enfin, relativement. Les Buttes-Chaumont, je les adore mais un samedi d’été, c’est la même cohue que le métro. Avec certes le ciel au-dessus de nos têtes et sans odeur d’urine chauffée sur les rails mais voyez l’idée. Mais globalement, les parcs, ça rend heureux. Je n’aime rien tant que de m’y balader. De respirer l’odeur des fleurs, de les regarder. D’écouter le bruissement du vent dans les arbres, les cancans des canards et autres oies, les rires des enfants en glissade sur le toboggan. D’observer les gens. Ceux qui lisent tranquille dans leur coin, ceux qui rêvassent ou donnent un peu de miettes aux pigeons. Ceux qui viennent courir ou faire un peu de sport. Lors de ma dernière escapade parisienne, il y avait cette femme dans un minuscule square du XIVe, tout sourire sur son vélo elliptique extérieur, écoutant de la musique en se dépensant. Tu as raison , Madame, kiffe le moment.

Parc floral de Vincennes
Ah oui et y a des oeuvres d’art parfois aussi

Beauté de la verdure

Alors j’ai envie de vous parler de tous ces parcs. Ceux où j’ai beaucoup traîné, ceux où je me suis un peu posée lors de mes différents voyages. Ceux que je vais découvrir bientôt. A Bordeaux, j’en vise deux en particulier : le parc Rivière et le parc de l’Ermitage Ste Catherine. Bon puis évidemment le parc naturel des Landes. Oui, j’inclus les bois et forêts dans cette future série d’article parce que j’adore les forêts, surtout si un écureuil pointe son nez. Ce serait tellement bien qu’on puisse toujours se balader en forêt, sans risque de se faire tirer dessus… 

Venez, je vous amène

Ce blog s’est toujours un peu voulu “développement personnel et bien-être”. Mon bien-être, il est clairement dans la chlorophylle et le humus et j’ai envie de partager ça avec vous. Et bonus pour moi : je vais me cultiver sur le sujet ! Bah oui, je vais pas juste vous dire “moi, j’aime bien me balader au parc Monceau ou au jardin public”. Non, on va se pencher sur l’histoire de ces parcs, sur leur histoire, leur concept architectural ou encore leur flore. Et leur intérêt touristique. Genre la vue imprenable du haut du Parc de Belleville et des Buttes Chaumont ou encore du parc de la Butte du Chapeau-rouge, un petit bijou pas très connu. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.