Ma tournée d’adieu : les RTT parc

Ma tournée d’adieu : les RTT parc

Hello les ami.e.s ! Ca va bien ? Ecoutez, moi, ça va de fou, je suis en vacances, je tape donc cet article en direct de Bordeaux. Je vous raconterai peut-être. Déjà St Emilion et on verra en fonction de ce qu’il se passe*. Mais en attendant, on va parler de Paris. Ah oui, Paris, Paname, Paname, Paname, lalalalalila lalaaaaa ! Parce que dans ma boîte des enfers, ils ont décidé qu’il fallait écouler nos RTT de juin à mai et, donc, en mai, j’ai eu 3 RTTs que j’ai bien optimisés. Outre des entretiens pour la boîte qui m’a dit non après quatre entretiens, je me suis fais des petits RTT parc pour profiter de la verdure parisienne. Et, en vérité, faire ma tournée d’adieux.

Un RTT au parc - Le parc de Belleville

Profiter d’une balade en semaine

J’ai pris ma Playmo, mon appareil photo et c’est partiiiiiiii ! Point un : choisir son périple. L’an dernier, je m’étais offert une petite balade des deux canaux que j’avais trouvé fort sympathique. Mais niveau verdure, à Paris, on fait quoi ? Nous avons deux options : soit on fait les parcs un à un, soit on mutualise pour se faire comme une petite randonnée urbaine. Moi, j’ai donc choisi de cumuler. Et pour mon premier RTT Parc, j’ai décidé de m’offrir un de mes parcs préférés mais où je ne vais jamais car c’est toujours blindax dès qu’il fait un peu beau le week-end : les Buttes-Chaumont.

Un RTT aux Buttes-Chaumont

Se réconcilier avec Belleville

Les Buttes-Chaumont ont en plus un avantage non négligeable dans mon projet : le parc de Belleville à proximité. D’ailleurs, c’est par lui que je vais commencer. Déjà parce que je ne le connais pas. Belleville, c’est un quartier qui m’a toujours moyen plu pour une raison particulière : j’avais fait un stage horrible là-bas. Genre un bureau en sous-sol avec une espèce de grille pour protéger l’entrée des locaux. Cette tournée d’adieux commence donc par une réconciliation. Je découvre Belleville sous un autre jour aves des fleurs, du street-art, des terrasses sympas et surtout… mais cette vue ! J’étais déjà passée dans le coin donc je la connaissais mais en profiter toute seule parce que y a personne en ce jeudi matin, c’est plaisant. 

Un petit chat dans le Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville Promenade au Parc de Belleville

Un parc si différent quand il n’y a personne

Etape suivante, donc, les Buttes Chaumont. Je connais pas mal ce parc, il est aussi lié à mes premiers pas dans Paris. J’étais hébergée pour quelques jours dans le XIXe, à quelques pas de là, je jouais les touristes, à l’époque. Et puis, j’y ai fait quelques pique-niques et apéros avec mes copines du XIXe. J’adore ce parc et son côté décor de théâtre avec son kiosque au sommet de la montagne, là. Mais je ne prends jamais le temps d’y aller vu que tout Paris y court et que j’aime pas les gens. J’aimais déjà pas avant le Covid, hein. C’est fou comme ce parc est merveilleux sans ses kilotonnes de Parisiens en train de siroter un rosé pamplemousse tièdasse. Il est si grand et vallonné. En fait, sans les collégiens en pleine course d’orientation, ça aurait été parfait. Surtout le moment où y en a un qui s’est amusé à sauter sur un pont qui réagit pas mal à ce genre de stimulis. J’aurais dû vomir sur des pompes pour lui apprendre à jouer les petits cons. 

Une balade aux Buttes-Chaumont Une balade aux Buttes-Chaumont Une balade aux Buttes-Chaumont Une balade aux Buttes-Chaumont Une balade aux Buttes-Chaumont Une balade aux Buttes-Chaumont Une balade aux Buttes-Chaumont Une balade aux Buttes-Chaumont

Green! in the city
Quand la végétation envahit la ville. Comme dans mon roman Green ! Clic sur la photo pour l’acheter.

Remuer les souvenirs

Forte de cette première expérience, je décide de réitérer lors d’un autre RTT parc et là, je vise le sud ! Bercy et le jardin des plantes. J’avais envisagé de foncer jusqu’au parc Citroën mais ça faisait juste pour une seule matinée. Me voici à Bercy et je suis un peu déçue. Dans mes souvenirs, il y avait pas mal de points d’eau. Là, la plupart sont à sec donc ça rend pas mal moche. Là aussi, j’ai des souvenirs. Des après-midi entre meufs, à l’époque où Cour St Emilion était un bon compromis pour se faire un Starbucks. Ouais, à une époque, je me faisais des Starbucks, ça fait partie de mon histoire parisienne. 

Balade au parc de Bercy, côté Cour St Emilion Balade au parc de Bercy, côté Cour St Emilion Une tortue de parc Balade au parc de Bercy, côté Cour St Emilion

Sur les pas de mon moi d’il y a longtemps

Je me balade dans le parc, forte de mes souvenirs éveillés ci et là. Sur la passerelle Simone de Beauvoir, je me remémore l’un de mes meilleurs dates parisiens. Un rendez-vous de 24h tout en chasteté et discussions. Ca n’a donné qu’une courte relation par la suite mais ce date était chouette et je m’étais dit que je l’intègrerais un jour à un roman léger. Alors que j’avance dans mon périple, j’aperçois la piscine Joséphine Baker où j’ai toujours eu envie d’aller nager sans jamais le faire… Et là, je réalise : je suis en train de faire ma tournée d’adieux. Je ne reviendrai peut-être jamais à Bercy. Peut-être que c’est la dernière fois que je me tiens au pied de la BNF. BNF qui avait justifié un séjour parisien en 2002 pour ma maîtrise… Souvenirs, souvenirs… Et j’ai pas eu le temps d’aller jusqu’au jardin des plantes, devant retourner à la maison pour déjeuner. 

Le parc de Bercy Fontaine à Bercy Skate parc à Bercy La BNF Paris Bercy vu de la BNF La Seine et le métro Piscine Joséphine Baker  La passerelle Simone de Beauvoir

Soudain, la réalité : ceci est une tournée d’adieux

Si ceci est ma tournée d’adieux et que je suis pas encore allée nager à Joséphine Baker, faudrait voir à faire une bucket list. Or en matière de nage, y a un endroit qui me tente encore plus : Molitor. Aller au Louvre, aussi, ça fait si longtemps… Toujours est-il que niveau RTT parc, je recommande. Dommage que je n’en ai plus, de RTT… Le prochain, ce sera pour se faire une petite thalasso, hihi…

* Je finis cet article à Paris, mon moi de maintenant rigole en lisant ça parce qu’elle sait ce qu’il s’est passé depuis…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.