Nouvelle destination secrète : Copenhague !

Nouvelle destination secrète : Copenhague !

Le 30/05/19 – Destination secrète 2019 , round 2 ! Enfin, je vais savoir où m’amène mon amoureux ! Hiii ! Pour la première destination, j’avais tiré une de mes destinations préférées, Florence ! Ville que je rêvais de découvrir avec mon adoré. Là, j’étais vraiment pressée de savoir ! Surtout que dans les neuf restantes, j’avais vraiment mes préférences. Arrivés à l’aéroport, je cherche le tableau des départs… et évidemment, il y en a deux qui partent à la même heure sur deux de nos destinations ! Copenhague ou Munich. Munich ou Copenhague ? Victor me laisse deviner et j’énonce la ville où j’avais vraiment envie d’aller  et je serais presque déçue que ce soit pas ça. Alors, on s’envole à Copenhague ? Ouiiiiii ! Du coup, je sautille de joie jusqu’à la sécurité.

La boutique Lego à l'aéroport de Copenhague

Accueillis par des Legos

On décolle, on atterrit, vol sans intérêt. A l’aéroport, on se retrouve directement dans la zone duty free, c’est assez étonnant. Mais vu qu’il fait moche, on flâne un peu, essentiellement pour trouver des toilettes et… mais que vois-je au loin ? Une boutique Lego ! Alors, je l’ignorais, mais Lego, c’est danois. Victor a même prévu qu’on aille visiter LA boutique en centre ville pendant le séjour. Hiiii ! Bon, comme on a le temps, allons faire un tour dans cette boutique son avion géant accroché juste au-dessus et son bonhomme touriste à l’entrée. Hiii ! On se promène et on s’extasie sur sur le Lego Steamboat en noir et blanc, les Harry Potter, Star Wars, Lego the Movie 2 (j’ai vu que le premier)… Il y a également des conteneurs pour réaliser ton propre Lego, amusant… On reviendra pour se créer des avatars.

La boutique Lego à l'aéroport de Copenhague

Coup de foudre immédiat

On finit par sortir de l’aéroport et il pleut. Bon, on s’en était bien rendu compte à l’atterrissage… Mais peu importe car nous n’avions rien prévu pour ce premier jour. On monte dans le métro, destination Kongens Nytorv, bien au centre. L’appartement est à dix minutes à pied de la station. Evidemment, je m’extasie de tout. Le garage à vélo à la sortie du métro, la place Kongens Nytorv, malgré les travaux, les rues… Ok, j’avais décidé que j’aimerais cette ville avant d’y aller et je ne suis peut-être pas très objective mais vraiment, je suis sous le charme. On arrive enfin dans la rue que l’on cherchait, une petite rue avec des façades colorées, une sorte de cité ouvrière juste au carrefour avec de petites maisons orangées. Je suis émerveillée. 

Cité ouvrière à Copenhague

Les cléééééées ! 

Jusqu’à l’ultime épreuve : trouver les clés de l’appartement. Consigne : elles sont cachées sous l’arbre à gauche de la porte. Ok… Alors déjà, on doit pas être au bon numéro car s’il y a des arbustes à droite et à gauche, on a beau soulever toutes les pierres amovibles, rien. On soulève tous les pots de la rue : rien. Même s’il ne pleut plus, on va couper un le suspense et appeler notre hôte pour un petit coup de main. Les clés étaient… enterrées dans la terre au pied de l’arbuste. Okayy ! L’appart est original dans sa déco, limite un peu flippant mais on a un double canapé avec tout un jeu de tables basses et mes fameuses doubles couettes d’amour ! Ok, on aime, on valide. 

Un double canapé Déco bizarre

Petit dîner tradi

Il est déjà tard (19h), il est temps d’aller manger ! Oui, ici, on mange tôt. On se rend au Peder Oxe, un restaurant assez traditionnel et immense avec les cuisines au milieu. On est placés, Dieu merci, dans un recoin calme avec une petite lampe sur laquelle il faut appuyer pour appeler la serveuse. Evidemment, je suis fan ! Le plat est cher mais fort copieux et je pars en réflexion sur l’accompagnement. Des petites pommes de terre mais aussi des asperges, des choux et des haricots verts. J’ai l’impression qu’en France, dès que tu quittes un peu la sphère un peu gastro/bistronomie, on n’a pas idée de proposer des légumes en accompagnement. A part des haricots verts à l’eau. En dessert, une spécialité à base de glace citron et rhubarbe, un délice ! Comme j’adore la rhubarbe, j’aime encore plus Copenhague qu’avant. 

Dessert danois

Et on se rentre ! On trouve les jardins royaux, on y passe vite en guise d’avant-goût de notre première visite danoise prévue : le Château de Rosenborg.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *