On a testé pour vous la box à cuisiner

On a testé pour vous la box à cuisiner

Article que j’aurais dû écrire il y a une éternité et un jour. Mon adoré et moi essayons de trouver notre équilibre alimentaire. Je vous jure, c’est un combat de tous les jours, ce truc, j’en peux plus. J’avais même renoncé à manger le soir pour plus de simplicité. Comme nous n’aimons pas faire les courses, nous pensions avoir trouvé un bon compromis : la box à cuisiner. Une livraison hebdomadaire avec des produits frais, une source d’inspiration infinie, de la bonne cuisine maison sans perdre son temps à courir les différents magasins pour tout trouver. Alors, on valide.

Recette de box à cuisiner

Un vrai luxe…

Alors, on va parler direct du sujet qui peut fâcher : la tune. 60 euros pour 3 repas pour deux, clairement, c’est un investissement. Dans les faits, c’est copieux et on récupérait souvent une gamelle. Mais on a longtemps hésité à cause de ça. Mais vu qu’on avait tendance avant à appeler Just Eat une ou deux fois par semaine pour du japonais, on rentrait dans nos frais. On a testé trois box à cuisiner différentes, il n’y a pas de différence significative dans les prix. Passons, cette question n’a pas été cruciale dans notre expérience.

La fête du palais

Les recettes. Alors vraiment, niveau goût, on a dégusté. Au sens premier du terme, c’était délicieux. Les produits étaient frais, les recettes bien pensées et originales… dans un premier temps. Je ne sais plus combien de temps on a commandé, deux ou trois mois, et on a vite tourné autour des mêmes recettes, à un ou deux légumes près. Alors je dis pas, les pizzettas sur pain libanais, c’est plutôt succulent mais au bout d’un moment, on a compris le concept. 

Pizzetta facile

Une soirée à cuisiner…

Mais le vrai souci n’est pas là. Le problème est qu’entre le temps de préparation annoncé sur la recette et le temps effectif… Il y avait environ 50% de différence. Quand on t’indique un temps total de 30 mn et qu’une heure après, t’y es encore… Il est vrai que je n’ai pas de mandoline et on doit tout émincer au couteau mais quand même. Faire la cuisine ne me déplaît pas, bien au contraire. Je me cale un petit livre audio dans les oreilles, je renifle toutes les odeurs, je grignote un peu. Un petit bout de carotte, un petit bout de courgette. Oui, j’aime la courgette crue.  Et on s’amusait à dresser de petites assiettes bien jolies en mode restaurant à la maison.

Recette de box à cuisiner

Cuisiner ou dormir… il fallait choisir ?

Mais voilà une heure à une heure trente de cuisine le soir, quand on rentre au mieux à 19h30 avec un petit sas de décompression… Manger à 22h30 n’est pas vraiment une heure pour dîner. Déjà, je n’ai plus très faim mais entre les parts généreuses et le coucher vraiment tardif le ventre plein, notre rythme de vie en prend un sale coup. Au bout de quelques semaines, on se relâche vite. Les recettes sont cuisinées de plus en plus tard dans la semaine, on ne recommande plus systématiquement. Et quand on en a marre de se coucher à 23h30, on lâche l’affaire.

Recette de box à cuisiner

A retenter quand on aura des horaires humains ?

Alors peut-être que quand on vivra à Toulouse, avec des horaires humains et des temps de trajet acceptables, on retentera la box à cuisiner. Mais en attendant, on a dû trouver une autre solution… Qui sera l’objet d’un article vendredi prochain. Car oui, j’avais déjà prévu mon coup, ahahah !

One Reply to “On a testé pour vous la box à cuisiner”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *