Puzzle, Lego et hama

Puzzle, Lego et hama

Et tricot, bracelet brésilien, coloriage et tutti quanti. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ces quelques activités qui ont pour principale qualité de vous occuper la main en laissant votre esprit gambader. Du moins pour moi. Et comme il faut faire les choses en toute détente, vous adoptez une respiration ventrale et vous êtes détendus. Enfin, il me semble. Alors que l’on soit puzzle, montage de lego ou perles hama, coloriage ou scrapbooking, parlons de ces petites activités manuelles.

Faire des perles hama

Laissez-moi rêver ! 

Je suis une rêveuse. Je crois que c’est vraiment l’adjectif qui fait l’unanimité chez les gens qui me connaissent. J’aime pouvoir m’évader dans mes univers imaginatifs, d’où mon appétence pour les activités qui ne nécessitent pas toute ma concentration. C’est pour ça que je préfère marcher plutôt que courir car je n’ai aucune gestion du souffle à avoir. Mon corps fait ce qu’il a à faire tandis que mon esprit bat la campagne. C’est pareil pour les puzzles. Ado, j’adorais ça car ça me permettait de m’occuper les mains tout en me permettant de tisser mille et unes histoires. Technopolis est né pendant la réalisation d’un puzzle 1000 pièces. Enfin sa version précédente, quand Oceany s’appelait Heidi, qu’elle était flic et que sa soeur était en fait un clone. Une soeur disparue qui revient mais qui est en fait un clone… ça me rappelle quelque chose

Accro aux Legos

Franchement, ça me manque les puzzle parfois mais je n’ai pas l’équipement nécessaire. Aka une planche où je risque pas de perdre ma progression avec une maladresse ou un petit chat curieux. Alors j’ai un peu remplacé les puzzle par… alors les Legos un peu, oui. Petite anecdote : j’adore les jouets et les dioramas. Je ne me remettrai jamais du Miniature Wunderland. Donc quand mon adoré a préparé mon voyage surprise à Copenhague que je ne vous ai pas encore raconté, il a vu que Lego, c’était danois, et on s’est calé la visite de la boutique à Copenhague. En repartant, on a tourné et viré dans l’aéroport pour nous acheter une boîte. Puis on est devenus accros. Des bâtiments, une maison arbre, quel bonheur. Monter des Legos est non seulement apaisant mais surtout gratifiant. Même si vous vous contentez de suivre un mode d’emploi donc l’erreur est peu probable mais le résultat est si plaisant ! Enfin, je dis ça, mon beau-frère avait commencé à monter une voiture Ninja-go pour Saturnin, il avait fait ça tellement n’importe comment qu’il a fallu tout défaire. Mmm.

Lego chante
Ce Lego est tellement chou

Petites perles hama

Autre petite passion qui permet de remplacer un peu les puzzle : les perles hama ! Alors en français, on appelle ça perles à écraser. C’est peut-être un truc que vous faisiez enfant. Perso, j’étais team bracelets brésiliens et perles de rocailles. Oui, on appelle ça perles miyuki aujourd’hui mais ce sont bien des perles de rocailles mais ce doit être moins vendeur. On avait acheté des petits kits de perles hama au Japon et… on s’est bien amusés ! Le virus était pris. On a acheté un peu de matos et je me suis amusée à reproduire pas mal de modèles trouvés en ligne sur Pinterest ou Instagram. 

Mes perles hama
Ma collec s’est bien agrandie pendant le confinement (mais y a des cadeaux)

Mon premier canevas !

Et là, je franchis un nouveau cap, je réalise mes propres canevas ! Inspirée par mes potes qui vivent au Canada où les habitants collent des arcs-en-ciel sur les fenêtres avec le message “ça va bien aller”. Alors, moi, je me suis trompée mais je vais corriger deux choses : rajouter le “bien” et surtout écrire à l’envers. Pourquoi ? Parce je maîtrise pas à 100% la phase de repassage et je préfère conserver la partie perlée que la partie écrasée. La partie perlée étant celle face au plateau de montage.

Street art Hama et playmobil
Vraiment, je m’éclate

Et le powerpoint art !

Mais ce n’est pas tout ! Si je ne vais pas me lancer dans de grands projets “physiques” avant Toulouse pour éviter le bordel, j’ai des idées. Des idées de powerpoint art. Oui, absolument, j’adore ça ! Donc j’ai deux idées sur le sujet : une maison de poupée (pour la construire un jour)(ce sera une maison playmo comme ça, je pourrai nourrir mon compte Insta playmo). Et m’entraîner à reproduire quelques tableaux et paysages. Comme ça, quand je maîtriserai assez, je pourrai me lancer dans des “tableaux” 100% made by moi ! 

Et sinon, le paper art ?

Quoi ? Le paper art ? Oui, j’y pense aussi, éventuellement. Faudra peut-être que je m’achète la même workstation que mon adoré a pour ses maquettes (offert par quelqu’un qui l’aime fort, on dirait).

Workstation peinture

Et je veux aussi me lancer dans le tissage de perles de roc… miyuki. Mais ça, ce sera post confinement, quand on pourra acheter du matos. Tout comme la pâte fimo, la broderie ou je ne sais pas quoi… Mon Dieu, mon papillonnage ne finira jamais ! Mais si c’est pour me permettre de rêvasser à mes romans et faire avancer l’intrigue, qui me le reprocherait ?

One Reply to “Puzzle, Lego et hama”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *