2019, le début de la révélation

2019, le début de la révélation

Et voilà. C’est l’heure du bilan, mon petit moment pref des fins d’année. Oui, moi, j’ai pas de tradition de films ou de pulls moches. Moi, j’ai le bilan et les bonnes résolutions, une pelletée de terre pour l’année qui s’en va. Une bouffée d’espoir pour l’année qui s’en vient. Je me fais poète car tout bien considéré, 2019 fut chouette. Une sorte de révélation de mon moi meilleur. Niveau perso, hein… niveau pro, c’est une autre salade.

Pouce en l'air dans la jungle
(c) Katya Austin

Une année aussi bien que j’espérais

J’attendais pas mal de l’année 2019 l’année 2019 car j’aime bien les années impaires même si, à la réflexion, 2009 n’était pas terrible. Comme quoi, les croyances personnelles… peu importe. Je voulais que cette année 2019 soit l’année de mon épanouissement, de ma réussite personnelle et franchement… c’est pas encore 100% ça mais on le touche bien du doigt. Petit panorama :

Vive le show :

bon, évidemment, 2019 aura été l’année des activités un peu extravagantes, dirons-nous, avec le Ladyshock et la comédie musicale. Ca faisait des années que j’étais un peu attirée par la danse et j’ai fini par m’y jeter. Bon, je manque un peu d’assiduité et je pense manquer de grâce (je mets trop de “puissance” dans mes mouvements, ça manque de légèreté) et surtout de lâcher prise. Le jour où j’arriverais à m’amuser plus qu’à me stresser parce que je sais plus ce que je dois faire, j’aurai tout gagné. Sur la comédie musicale, je m’en sors mieux sur le chant et ça me démange de plus en plus de me lancer en impro. Je n’ai juste plus le temps.

Write is write

: OMAGAD, la honte… Bon, en 2019, j’ai cherché ma routine écriture à tout prix et je crois avoir trouvé un système satisfaisant en adaptant le Nanowrimo. Ca commence pas trop mal mais la grève ne m’a pas aidée à prendre un rythme vu que je suis restée à la maison durant 15 jours… et que je révisais dur une certification. Dès que je reprends un rythme de croisière, je tente d’écrire entre 1000 et 2000 signes par jour et des articles mais nous en reparlerons dans l’article des résolutions. En tout cas, je carbure bien sur l’écriture. Et toujours pas trop sur la réécriture…

Le chat de l'écrivaine
Ma fan numéro 1

Objectif vie saine

: sur le sport, j’ai un peu repris le yoga mais avec les grèves… ça me fait du bien, il faut juste que je trouve ma bonne routine. Par contre, je ne vais quasi plus à la salle de sport depuis le départ d’Anaïs en province… et je suis pas sûre que ce soit vraiment grave, en fait. Je veux dire, oui, après ma demi-heure d’elliptique, je me sens bien mais on va pas se mentir… c’est tellement l’ennui. Du coup, pour l’an prochain… on verra ça dans mon article sur les résolutions.

Les voyages :

petite année même si on a eu quelques jolies destinations. Florence et Copenhague dont je ne vous ai pas encore parlé, Corfou dont je partage actuellement les photos sur mon Insta. Mais surtout l’Egypte. Le récit va arriver en janvier mais vraiment, j’ai adoré ce voyage et je le recommande sans aucune réserve. Que de beauté ! Que de magnificence… et un peu d’étrangeté aussi.
Les pyramides d'Egypte

Les projets de vie

: Toulouse. Pas besoin d’en dire plus. Tout ma vie est désormais dirigée vers cet objectif. Sinon, j’aurais déjà démissionné de ma boîte.

Les relations

: Je sais pas si c’est l’approche de la quarantaine ou la vie de couple mais j’avoue que j’ai moins de temps pour voir mes amis. Bon, déjà, la moitié s’est barrée en province et puis le soir, je suis fatiguée. Surtout que j’ai pas mal accumulé de pots de départ ces derniers temps. On essaiera de faire mieux l’an prochain.

La créativité :

j’ai monté plein de Legos. Et voilà !
La maison dans les arbres Lego

Les addictions :

et c’est là que se cache tout le sel de 2019 qui se termine sur deux immenses victoires : l’arrêt de la clope sans craquage (ça fera 4 mois le 03 janvier) et l’arrêt du dessert. Avec des bénéfices certains au niveau du porte-monnaie et de l’énergie, relativement de la peau même si en ce moment, je sais pas ce que j’ai mais c’est pas fifou (mes règles arrivent). J’ai essayé d’enclencher le jeûne intermittent, c’est pas encore ça mais je progresse pas trop mal. Ce sera mon fil rouge de ce début d’année car je reste persuadée d’un effet positif sur mon sommeil.

Bref, pas trop mal cette année sur le plan perso. Encore deux ou trois trucs à mettre en place et je vais tout déchirer. On verra ça sur mes résolutions ! 

2 Replies to “2019, le début de la révélation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *