Le match frangipane : vegan or not vegan

Le match frangipane : vegan or not vegan

Chaque année, en janvier, arrive le terrible moment de la galette. D’un côté, j’aime la frangipane, de l’autre, j’ai vraiment du mal avec l’enrobage de pâte feuilletée. Au bout d’une part, je sature de ce mélange de beurre et de sucre et je patauge durant deux heures en plein écoeurement. Du coup, cette année, je prends les choses en main et je me lance dans la conception de ma frangipane… ou plutôt amandier. Et comme je suis curieuse, je vais tester deux recettes : une normale et une vegan.

Le match de frangipane

Les recettes

Alors pour les recettes, vous avez la version normale chez les délices d’Hélène et la version vegan chez Perle en Sucre. Petit NB : j’ai remplacé le sucre par du fructose. Si vous voulez en faire autant, n’oubliez pas de diviser la dose de sucre par deux. Voire plus mais nous y reviendrons. Bon, à présent que nous avons nos deux challengers, c’est parti pour le match !

Test de recettes d'amandiers

Préparation

Alors on commence par la base. Pour les deux recettes : ingrédients faciles à trouver, préparation ultra simple. Pour la cuisson, à bien surveiller mais globalement… les deux recettes sont d’une facilité déconcertante. Aucun gagnant sur cette manche-là

La texture

Alors petit avantage pour la version non vegan, un peu plus aérienne. La version vegan contenant quasiment que de la poudre d’amande, y a un effet mastoc qui se voit au premier coup d’oeil. Pour le reste, comme le temps de cuisson est un peu aléatoire, j’ai laissé un tout petit peu trop la version non vegan qui a un peu bruni mais ça reste tout à fait présentable. J’ai tout mis dans un plat relativement grand mais je pense que ce serait intéressant dans de plus petits récipients pour en faire un format plus muffin, par exemple.

Frangipane vegan
La version vegan

Le goût

Alors pour les deux, j’ai trouvé ça légèrement trop sucré et un peu écoeurant à terme. Le goût est ouf à la première bouchée. Le non vegan est un peu plus moelleux, je pense que c’est lié à l’oeuf. Côté vegan, on est sur de l’amande pure et je vous avoue que j’ai une petite préférence pour ce dernier. Cependant, celui-ci est vraiment très bourratif et en en dégustant assez peu (une part), j’ai l’impression que je ne mangerai plus jamais de ma vie. 

Frangipane en gâteau

Résultat…

Du coup, on prend le non vegan ? Pas si sûr. En réalité, la recette de la frangipane vegan me paraît très intéressante… pour faire de la pâte d’amande. Pour le coup, c’est du tout bon ! Avec un petit peu moins de sucre à mon goût mais c’est à tester pour chacun. Par contre, pour fourrer la galette, la version non vegan me paraît plus adaptée, d’abord parce qu’elle peut s’effriter plus facilement. 

 

Voilà, prochain match ? Les boissons d’apéro… sans alcool et sans sucres. Todom !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *