Touriste dans ma ville

Touriste dans ma ville

Partir loin, découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures. Voir de ses yeux les trésors fabuleux nichés au quatre coins du monde… Oui, c’est chouette mais n’aurait-on pas tendance à oublier le beau à quelques minutes de chez soi ? Si tout se passe bien, dans un an, un an et demi, nous entamerons, avec Victor, le grand exode vers Toulouse. Et il y a comme une légère urgence : faudrait profiter de Paris avant. En gros : et si je jouais la touriste dans ma ville ?

Jouer la touriste dans ma ville : la Concorde à Paris

 

Paris, j’y vis depuis quatorze ans et je l’ai usé en long, large et travers… non, c’est faux. Si j’ai emprunté toutes les lignes de métro existantes (y compris la 7 bis…la 3 bis, j’ai un doute par contre) et marché des dizaines de milliers de kilomètres, certainement, il y a encore beaucoup de choses que je n’ai pas vues. Je vous parle pas de la rue Resal, prise au hasard sur Google Map ou de je ne sais quoi, je vous parle de trucs que tous les touristes viennent voir à Paris et que nous, on snobe car pas le temps.

Tout ce que je ne connais pas de Paris

Par exemple, je n’ai jamais foutu les pieds à l’Institut du Monde arabe alors que j’en ai fort envie ou grimpé au sommet de la Tour St Jacques, je n’ai jamais visité le musée du Quai Branly ni Beaubourg. Et pour être honnête, Paris, j’en profite surtout quand mes parents sont là et qu’on sillonne la ville. Vous savez, parfois, je me trouve dans une ville étrangère qui me plaît genre Hambourg ou Copenhague ou Rome et je me dis “ils ont de la chance les gens qui vivent ici”. Alors que je vis à Paris et que c’est quand même une ville incroyable ! Alors oui, elle manque de verdure, il y a encore beaucoup trop de voitures et ces foutues trottinettes électriques transforment les trottoirs en insupportable slalom. Mais c’est beau. Paris, c’est la ville où je pourrais choper un torticolis tellement je passe mon temps à scruter les façades, fascinée. Et c’est comme ça que je tombe, finalement…*

Jouer la touriste dans ma ville : la Tour St Jacques

Objectif balades dans Paris

Pour mes 39 ans, Anaïs m’a offert un livre “balades à faire dans Paris” et je me dis que c’est exactement ce que je vais faire. Les week-ends avec Victor, peut-être en semaine pour mes RTT détente (ça coûtera moins cher que le spa). Et jouer la touriste dans ma ville a un intérêt certain. Outre le fait de voir de jolies choses, ça repose. Mentalement, tu as l’impression d’être en vacances, dans un ailleurs. Et franchement, c’est cool, même si tu replonges très vite dans le train-train. Dès que tu prends le métro, en fait. Mais voilà, à moi Paris et sa région et je vous propose de vous raconter un peu ce que je découvre, pour ceux qui ont envie d’une parenthèse dans leur vie parisienne ou ceux qui partent à l’assaut de la capitale. Sachant que je m’offrirai peut-être une excursion dans des lieux vus mille fois (genre Orsay) juste pour le plaisir car l’avantage d’être touriste dans ma ville, c’est que je peux retourner voir les trucs que j’aime autant de fois que je veux.

 

* Non, je suis tombée, certes, mais je rêvassais, juste. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Replies to “Touriste dans ma ville”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *