L’obsession du gâteau nuage

L’obsession du gâteau nuage

Ou du fluffy cake, je ne sais pas encore trop comment l’appeler. Le gâteau nuage a quelque chose de poétique, quand même, non ?

Ma tentative de gâteau nuage

Alors, tout commence au Japon. On fait un petit ravitaillement avec mon adoré au 7/11 et nous prenons de quoi grignoter donc des espèces de pancakes épaisses qui semblent parfaitement denses et pemettront de nous remplir au mieux en cas de petit creux. Juste avant la première bouchée, nous n’avions pas conscience que nous allions mordre dans notre futur snack préféré. Mazette, c’est fondant, y a un goût de fleur d’oranger, je crois… Durant tout le trajet, on s’arrêtera dans chaque 7/11 pour se constituer des réserves, j’ai même pris les ingrédients en photo pour tenter d’en refaire à la maison. Si je parle japonais ? Non, pourquoi ?

La quête de la recette parfaite

Je vous jure, c’est une obsession. Régulièrement, Tasty Japan propose des recettes de fluffy cakes, de pancakes si moelleux qu’on a juste envie de mordre dedans. Alors j’ai tenté. D’abord la version cuite à l’autocuiseur… Mmmm, l’autocuiseur de Belle-maman est peut-être un peu vieux, c’est pas mal mais impossible de démouler correctement…

J’ai ensuite testé cette recette en divisant tous les ingrédients par deux parce que 13 (TREIZE) blancs d’oeufs… on est 2, pas une colonie. Alors niveau goût, c’était pas mal mais j’ai eu un léger souci de moule à charnière, pas mal de ma préparation, liquide, a bien glissé sous le cercle et du coup, ça a tout raté le côté fluffy…

On ne choisit pas sa quête…

Alors dimanche, nouvelle tentative. Je prends cette recette, un peu de fleur d’oranger, une cuisson au four comme sur cette vidéo (oui, je mélange des recettes car les japonais, ils trichent, ils prennent des “pancakes mix” et moi, j’ai pas ça. Je mets ma pâte dans des moules à muffin pour éviter qu’elle s’étale trop et que ça le fasse pas. Eeeet… c’est bon, indubitablement. Mais c’est pas encore ce que je cherche.

Mais je ne renonce pas à ma quête. Je pense que c’est avant tout une question de moule… J’en ai un en tête qui ferait parfaitement l’affaire… Mon adoré se rit un peu de moi car c’était quand même du pancake industriel mais on ne choisit pas ses quêtes, ce sont elles qui nous choisissent…

Le fluffy pancake du 7/11 au Japon, mon obsession culinaire

Ok, je suis peut-être un peu trop grandiloquante mais si vous aviez mordu dans ces pancakes, je vous jure, vous parleriez comme moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *