Destination secrète : Hambourg

Destination secrète : Hambourg

30 AVRIL 2018 – C’est parti pour la destination inconnue ! Tout commence par un taxi qui met deux heures à atteindre sa destination, faisant monter le suspense. J’essaie de collecter les différents indices à ma disposition mais Victor a fait exprès de me raconter des bêtises. Cependant, j’isole deux destinations plutôt nordiques au vu des températures qu’il m’avait annoncé, ça oscille donc entre Hambourg et Copenhague.

Et on s’envole pour… 

Une fois dans ce foutu terminal blindé, je mate le tableau des destinations. Je sais que l’on part à 12h15 avec Air France et l’heureux gagnant est… Hambourg ! Deuxième destination germanophone après Vienne… les deux seules qu’on avait mises sur notre liste. Amusant.

Hambourg : le lac

Après un  vol sans encombre, nous voici donc à Hambourg. On prend un premier train puis un métro pour aller chercher les clés du AirBnB. Premier point : le métro est un peu compliqué. On a le choix entre plusieurs tarifs, on finit par prendre un ticket un peu au pif et… on est bloqués, on ne peut plus payer parce qu’ils refusent la carte, on doit payer en monnaie. Woké… On finit par réussir et on se retrouve devant un restaurant végé qui garde les clés de tas d’appartements puis on repart en sens inverse pour rejoindre l’appartement. Ok, je suis mais j’ai rien compris…

Repos, calme et cerisiers

Victor a choisi un quartier un peu excentré au  nord avec canal (en fait, un fleuve). Cerisiers en fleurs, calme et verdure. L’appart est très mignon, un peu dans le goût de celui qu’on avait à Amsterdam, un appartement avec des gens qui vivent dedans et qui mettent leur appart en location quand ils partent en week-end. D’ailleurs, c’est toujours un peu étrange de se promener dans un appartement avec des photos d’inconnus partout.

Bord de fleuve à Hambourg

Petite (ahem) sieste dans ces double couettes que j’aime tant puis sortie pour dîner. En chemin, on croise une sorte de fanfare de pompiers qui jouent le thème de Dark Vador avant d’enchaîner sur Le lion est mort ce soir. Okay… On croise des pompiers partout à la parade, on n’a pas bien compris le machin. On se pose dans un restaurant avec une dame absolument adorable qui essaie de nous parler français et un peu espagnol aussi (?) et qui accepte de nous servir alors que la cuisine allait fermer. Grosse assiette de poissons panés (au pluriel, oui), patates et légumes plus un petit verre de vin blanc. Elle s’amuse des pompiers , je me dis qu’entre l’Allemagne et l’Autriche, ils sont vraiment trop sympas les restaurateurs germanophones.

Après ce dîner bien copieux, retour tranquille dans nos quartiers. C’est ça qui est bien aussi avec nos week-ends de quatre jours : le premier, on dégomme la fatigue.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Replies to “Destination secrète : Hambourg”

  1. Bonjour, il faut absolument boyotter airbnb dans les villes allemandes et partout ailleurs, un système qui enrichit une minorité, des montages opaques (pseudo proprios privés qui s’avèrent être des « fake » au service de boîtes privées), etc etc. Airbnb est interdit dans les grandes villes allemandes. La prochaine fois, prenez un hôtel qui paie ses taxes et ne contribue pas à la pénurie de logements dans nos villes. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *