Flânerie viennoise

Flânerie viennoise

Ce qu’on aime dans nos week-ends en amoureux, c’est l’impro. Après une longue grasse matinée au lit parce que, pour une fois, on a le temps, direction le Rathaus parce que… pourquoi pas. On ne voulait pas aller directement au coeur de la Vienne historique où l’on craignait des tarifs exorbitants et Victor avait repéré quelques endroits pour manger dans ce coin là.

Le Rathaus de Vienne

Et c’est le désert total. Alors, ok, c’est le lundi de Pâques et ce sont les vacances mais où est la vie ? On se pose dans un café sympa pour un petit dej de compèt, capuccino et apfelstrüdel. Les serveuses sont très sympas, comme partout où nous sommes allés : très serviables et ils essaient de se faire comprendre quel que soit leur niveau d’anglais… et furent très indulgents avec nos trois mots d’allemand.

Apfelstrüdel à Vienne

Vienne sans foule

On finit de tout manger et en avant, faisons le tour du Rathaus, une bâtisse bien massive comme j’aime. Puis on enchaîne à la cool sur le centre historique. Le superbe parlement d’inspiration grecque avec une impressionnante statue d’Athéna Nike… Je trouve que Paris manque cruellement de néo classique et je pense redesigner Technopolis en ce sens, tiens.

Rathaus Vienne Flâner dans le centre de Vienne Flâner dans le centre de Vienne Flâner dans le centre de VienneLes cariatides du parlement autrichien Le parlement autrichien Le parlement autrichien Théâtre à Vienne

Ensuite les deux musées jumeaux avec d’étranges statues censées représenter les habitants de divers continents. Il semble évident que les Habsbourg avaient un intérêt certain pour “l’exotisme”, on a repéré quelques façades orientalisantes, les bois laqués de Schönbrunn

Le centre historique sous le soleil

On remonte vers la bibliothèque nationale que j’avais très envie de voir… et qui est fermée pile pour le week-end. Fail. On passe devant l’école espagnole d’équitation sans s’arrêter. J’aurais bien aimé voir la piste mais apparemment, où tu assistes à l’entraînement (80 mn, je crois) ou c’est mort… Alors les chevaux, ça me plaît bien dans l’absolu mais juste 5 mn quoi…

Le Volkstheater de Vienne Le centre historique de Vienne Le centre historique de Vienne Le centre historique de Vienne Le centre historique de Vienne

On passe devant le Hofsburg que l’on découvre cette fois-ci sous le soleil (et ça change tout), la fameuse Stephanplatz, on tourne, on vire et nous voici sur la Karlplatz. Ni un ni deux, On chope un plan du bus touristique et on se dit qu’on va remonter jusqu’au Danube. Un peu fatigués, on se pose un peu sur la Karlplatz devant l’église mais en repartant, on bifurque mal et nos projets sont tout modifiés. On découvre la Schwartzenberg Platz et son monument à la gloire des soldats russes qui ont libéré la ville. Je fais un peu exprès de passer dans les paillettes d’eau de la fontaine. C’est mon petit kiff dès qu’il fait un peu chaud. On remonte un peu au hasard et on découvre le musée Belvédère prévu pour le lendemain. Un peu plus loin, un jardin botanique dont j’ignorais totalement l’existence et qui est très mignon même si assez peu fleuri en cette saison. On fait un petit crochet par une annexe du jardin du Belvédère aussi.

Flâner à Vienne Café sur la Karlsplatz de Vienne Karlsplatz de Vienne Place Schwartzenberg à Vienne Place Schwartzenberg à Vienne Jardin botanique Vienne Belvédère Vienne

Flâneries de parcs en parcs

Retour en ville, on atterrit totalement par hasard dans le Stadt Park qui est très sympa, notamment le jardin d’hiver. Il fait beau, il fait chaud, on est juste heureux.

Le Stadt Park de Vienne Le Stadt Park de Vienne Le jardin d'hiver du Stadt Park de Vienne

Mais le petit creux s’en vient et Victor veut m’amener au Sacher Kaffee où ils servent l’authentique Sachertorte… qui ne me fait pas super envie parce que c’est un gâteau au chocolat avec de la confiture d’abricot… Rien qu’en lisant la description, ma glycémie a menacé de faire grève. On arrive devant et comme tout incontournable, il y a la queue. Alors, certes, une dizaine de personnes max mais Vienne ne nous avait pas habitué à ça. On se balade encore un tout petit peu et on trouve un joli salon de thé aux couleurs vert pastel qui n’est pas sans rappeler Ladurée, je me régale d’un gâteau à la vanille meringuée et d’une coupe de white secco Schlumberger pas mal du tout. Du coup, je suis un peu saoule et je rigole un peu bêtement mais pour mon visage rouge, c’est le soleil, hein !

Salon de thé Gerstner à Vienne Salon de thé Gerstner à Vienne Salon de thé Gerstner à Vienne

Et un tour de grande roue ! 

La journée n’est pas finie ! Au retour, on décide de repasser par la fête foraine à côté de chez nous et… oh ben dis donc, la grande roue fonctionne ! Alors j’ai une passion pour tous ces trucs là : grande roue, téléphérique… Et là, en plus, les cabines de la grande roue ressemblent à des téléphériques… Incroyable ! Victor se moque un peu de moi, me taquine mais ouiiii, on va aller y faire un tour ! Et attention, concept : chaque cabine peut prendre dix ou quinze passagers. Mais entre les cabines “tout public” se calent des cabines “boire un coup” mais surtout des cabines pour dîner romantique. Bon la vue est belle mais côté romantisme, on repassera : selon la position de notre nacelle, on avait vue imprenable sur les couples dînant dans une intimité relative…

La Grande roue de Vienne La Grande roue de Vienne La Grande roue de Vienne

Bref, le tour nous offre une très belle vue, on peut se balader dans la cabine pour changer de point de vue. Le soleil est couchant, le ciel dégagé, la vie parfaite.

Vue de la grande roue de Vienne, soleil couchant Vue de la grande roue de Vienne, soleil couchant Vue de la grande roue de Vienne, soleil couchant

Une fois notre tour fait, on s’arrête au premier resto venu pour s’offrir une délicieuse Wien Schnitzel, la traditionnelle escalope viennoise. Pas mal, je ne m’attendais pas à ça au coeur de ce parc d’attraction. On rentre tranquillement, flânant autour du parc  bien plus animé que samedi soir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *