Je te souhaite la sérénité

Je te souhaite la sérénité

Est-ce que les voeux que l’on souhaite aux gens révèle des choses sur nous ? Chaque année, je souhaite globalement la même chose : santé, amour, réussite, le tryptique magique. Même si j’ai toujours pas bien défini ce qu’était la réussite mais passons. Parfois, je rajoute un petit item et cette année, c’est la sérénité. Peut-être parce que je lui cours désespérément après.

Sérénité
(c) Faye Cornish

C’est l’histoire d’un échec. En chaque début d’année, j’ai des rêves, des voeux pieux. En 2018, j’aspirais à une année calme mais je devais battre mon hydre perso : mon ex cheffe toxique. En avril, je signe un nouveau contrat, je crois avoir triomphé sauf que… vous savez ces jeux vidéos où vous battez un boss un peu chiant, que vous exultez, et que ça enchaîne sur une cinématique à l’issue de laquelle vous vous tapez un boss encore plus chiant ? Bah c’est une excellente métaphore de mon année 2018. J’ai couru après la sérénité et je l’ai tellement loupée que j’ai même été en totale régression sur le sujet.

Cherche sérénité désespérément

Par exemple, j’ai arrêté le yoga. Pour de bonnes et de mauvaises raisons. Les mauvaises étant un manque de temps. Quand je pense à tout le temps que je passe sur les réseaux sociaux à m’indigner de la connerie des autres ou rêver ma vie en admirant tous les projets DIY qui me font envie mais que je ne réaliserais jamais, je l’aurais le temps. Mais tel n’est pas le sujet. J’ai tout arrêté : la sophrologie, le yoga. J’ai bien téléchargé petit bambou sur mon téléphone mais je ne m’en sers pas. J’ai des coloriages pour adultes que je fais une fois tous les dix ans. Je devrais retourner à la piscine mais “j’ai pas le temps”. Encore, toujours.

Je te souhaite ce que je me souhaite

Alors oui, je souhaite la sérénité aux gens car je l’appelle de toutes les forces de mon âme. Je n’ai plus envie de me prendre la tête, de surnager dans des vagues de stress en m’épuisant à ne pas boire la tasse. Je veux juste me poser avec mon matcha latte et kiffer le moment présent. Et ça me ferait plaisir que mes proches partagent ces instants tranquilles avec moi.

Et vous ? Est-ce que vous avez remarqué que vos voeux évoluent en fonction de vos besoins ou envies propres ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *