Copenhague : du Castelet à Nyhavn

Copenhague : du Castelet à Nyhavn

Après avoir tapé l’incruste dans la serre papillons juste avant la fermeture, on se fait pousser vers la sortie. On s’offre un petit tour du parc et c’est parti pour le Castelet ! Le plan : se balader autour du Castelet avant d’aller faire un coucou à la petite sirène et remonter vers le front de mer. 

Serre du jardin botanique de CopenhagueCopenhague, cité ouvrière

Pivoine et coccinelle
Faut vraiment que je lance mon Insta fleurs, j’ai tellement de matière

Fleurs du jardin botanique de Copenhague

Statue Athéna et Hephaïstos
C’est toujours intéressant de noter la partie polie des statues, ça indique que tout le monde fait la même vanne

Une balade bucolique

Oh, un moulin ! J’adore les moulins. Alors le truc un peu spécifique du Castelet, c’est que c’est sur une sorte de butte entourée d’eau avec un seul point de passage. Il y a bien 500m de marche pour trouver ce point. Mais comme le lieu est joli, c’est pas gênant. On voit des amoureux sur le bord d’eau (des douves, je suppose), des cygnes avec leurs petit et juste avant le pont qui nous mène à destination, une jolie église. Bucolique/20. Le Castelet en lui-même est relativement intéressant même si je suis un peu refroidie par son aspect trop caserne. Par contre, si on grimpe sur les hauteurs, outre un joli moulin, on a une vue plutôt sympa sur les alentours. Mais pas trop la ville à cause des arbres. Et notamment sur la mer. Je suis toujours si heureuse dès que je vois la mer ! D’ailleurs, une fois notre tour fini, c’est parti pour le port ! 

Balade au Castelet de Copenhague Balade au Castelet de CopenhagueBalade au Castelet de Copenhague Balade au Castelet de Copenhague Balade au Castelet de Copenhague Balade au Castelet de Copenhague Balade au Castelet de Copenhague Balade au Castelet de Copenhague Balade au Castelet de Copenhague  Nénuphars

Elle s’appelle Ariel, la jolie petite sirène… 

En ligne de mire : la fameuse petite sirène même si j’avais tout à fait notion qu’elle était minuscule. Mais après tout, j’ai fait deux fois Bruxelles et son Manneken Piss, je suis rodée. Le chemin est agréable, on passe devant des docks transformés en restaurant avec des chaises longues disponibles. Je suis très concentrée pour ne pas rater la statue mais il suffit de repérer le groupe de touristes, en fait. Alors oui, elle est petite mais en vrai, je la croyais plus éloignée du bord de mer, limite il fallait des jumelles pour la voir, donc je suis satisfaite. On va jusqu’au bout du quai où nous attend une jolie île et, au loin, des reliefs… serait-ce la Suède ? Ca m’émoustille toujours un peu d’apercevoir un bout d’un autre pays quand je fais la touriste, c’est comme une bouchée surprise. Il m’en faut peu. 

Front de mer à Copenhague Front de mer à Copenhague La petite sirène Front de mer à Copenhague

Meilleure balade

On décide de repartir en longeant le front de mer, extrêmement agréable, qui nous porte jusqu’à Nyhavn , LE quartier à ne pas manquer à Copenhague. Et justement, c’est un peu le souci. Ce quartier est magnifique, vraiment, le canal et les façades, on ne peut tomber que sous le charme. Mais c’est blindé. On commence à fatiguer, on a le soleil dans la figure… et c’est le renoncement. On prend la tangente en se promettant de revenir. 

Fleurs à Copenhague Fleurs à CopenhagueCopenhague, arrivée par la mer Fontaine à Copenhague Statue à Copenhague Lampadaire à Copenhague Fontaine à Copenhague  Le quartier Nyhavn à Copenhague Le quartier Nyhavn à Copenhague Le quartier Nyhavn à Copenhague Le quartier Nyhavn à Copenhague

Beaucoup de marche !

Un petit arrêt au Netto pour s’acheter du pain, du fromage, du cidre et des biscuits de petit déjeuner. Et on file s’effondrer sur le canapé. Chacun le sien , chacun sous sa couette. La belle vie. Je consulte mon bracelet connecté : 19 km de marche. J’en connais deux qui vont très bien dormir ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *