Assouan ou la nouvelle mer

Assouan ou la nouvelle mer

Après un doux début de journée au temple de Philae, on ne faiblit pas ! Un petit crochet par la maison des huiles essentielles avant le mythique barrage d’Assouan. Enfin, l’une des maisons, j’en ai repérées plusieurs en chemin. Je suis assez accro aux huiles essentielles, j’en diffuse à la maison pour que ça sente bon. J’apprécie également une petite menthe en fumigation vu que je suis la reine des rhinites. On renifle des tas d’essences que l’on s’étale sur les bras, on sent quelques parfums de type “ça, dans vos parfumeries, c’est J’adore de Dior”. On repart avec un flacon de menthe, un d’eucalyptus, un d’orange et un “imitation Hermès” (pas Jardin des merveilles que je porte, un autre qui sent bon la fleur d’oranger. Calèche, je pense). On admire de petits flacons de parfum, de petits alambics. Jolis mais trop difficile à ramener. 

Les alambics de la maison des huiles essentielles Les alambics de la maison des huiles essentielles

Lac ou Mer ?

Troisième arrêt de cette matinée folle ! Le barrage d’Assouan qui a donné naissance au Lac Nasser. J’aurais pas su que c’était un lac, je me serais crue face à la mer. Un paysage assez magnifique avec le temple de Kasbah juste en face. Et une histoire. Le premier barrage d’Assouan, qui a plus ou moins desséché les fameuses cataractes du Nil, s’est révélé insuffisant pour dompter le fameux fleuve donc pour assurer l’indépendance de l’Egypte. Nasser a voulu créer un barrage plus important mais il avait un petit souci de trésorerie. Ni un, ni deux, il a nationalisé le Canal de Suez (rappelez-vous vos cours d’histoire) mais il était encore un peu juste. Alors il a emprunté l’argent aux Russes , trop heureux de pouvoir mettre un pied dans la région. Et cet énorme barrage est né, créant un lac si gigantesque qu’il a fallu déplacer les temples voisins sinon, ils deviendraient des temples sous-marins. C’est l’UNESCO qui a pris la question en main, créant une belle collaboration internationale mais qui a un certain prix. Sur les 17 temples menacés par le lac, deux ont été abandonnés aux eaux. Et je rêverais d’y plonger ! 12 sont visitables, notamment via une croisière sur le lac Nasser que j’ai très envie de faire et trois ont été envoyés dans les pays qui ont participé : les Etats-Unis (celui exposé au Met), l’Italie et les Pays-Bas. J’ai toujours beaucoup de mal avec la dispersion des patrimoines nationaux comme ça… Bref.

Les cataractes du Nil Le désert d'Assouan Les cataractes du Nil Les cataractes du Nil Barrage d'Assouan Temple au bord du Lac Nasser Lac Nasser Lac Nasser Barrage d'Assouan

Et un petit tour en bateau…

Clic clac, quelques (jolies) photos et on repart au bord du Nil pour une balade en felouque… ah non, il y a trop de vent, les felouques doivent rester à quai donc balade en bateau moteur identique à celui de Philae, autour des îles éléphantines. On aperçoit un vieux temple, l’élégant jardin botanique, la montagne désertique percée de tombeaux, la ville d’Assouan (qui me fascine forcément) et l’hideuse tour panoramique du Movenpick qui gâche bien le panorama.

Les fellouques d'Assouan La tour Movenpick d'Assouan Vue sur Assouan Le désert d'Egypte Vue sur Assouan Le désert d'Egypte Le jardin botanique d'Assouan Le jardin botanique d'Assouan Petite maison en Egypte Les îles éléphantines d'Assouan Les îles éléphantines d'Assouan Les îles éléphantines d'Assouan Palais de justice d'Assouan Vue d'Assouan Vue d'Assouan

Philae vue de la route
Philae vue du bus

Et la sieste ! 

Le reste de la journée est bien plus calme : déj, sieste de trois heures (gloups), réveil un peu dur, spectacle de danse nubienne. Assez sympa et entraînant. Un dîner rapidement avalé car il faut se coucher tôt car le lendemain, le réveil est prévu à… 2h15. Oui deux heures quinze, ce n’est pas une faute de frappe. Mais en récompense, l’un des joyaux de l’Egypte : Abou Simbel !

Assouan de nuit

One Reply to “Assouan ou la nouvelle mer”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *