Un anniversaire en confinement… Un enseignement

Un anniversaire en confinement… Un enseignement

Hé ! Ca va les confinés ? Moi, ça commence à piquer un peu, je vous avoue. Mais en tant que stakhanoviste du positif*, j’ai trouvé un truc à vous raconter quand même. Parce que lundi, c’était mon anniversaire et je me suis retrouvée obligée d’improviser pour rendre le truc chouette malgré le confinement. Et en vrai, j’ai passé une pure journée et j’ai tiré des enseignements pour les années suivantes.

Construire un Lego en confinement

Revoir ses plans

Bon, voilà le topo. A la base, mes 40 ans auraient dû se passer ainsi : moi en télétravail car, le lundi, je télétravaille, mon adoré au boulot. Le soir, on aurait bu du Prosecco avec un repas que je n’avais pas encore imaginé et sans doute une glace en dessert. J’aime beaucoup trop la glace. Bref, un anniversaire classique car le feu d’artifice devait avoir lieu à New York la semaine suivante. Fail !

RTT, pancakes et prosecco

Du coup, j’ai réorganisé le truc. Déjà, puisque j’étais contrainte de poser un RTT, je vais en mettre un pour mon anniversaire. C’est alors que j’ai réfléchi à comment organiser ma journée puisqu’elle m’appartenait et j’ai pris une décision : ne rien faire. En ce moment, je prends un peu en charge la question des repas, notamment le midi, ma charge de travail étant ridicule vs celle de mon mec. Mais le Jour J, non, non, non. Du coup, on a tout pris chez Picard. Notamment ces incroyables pancakes caramel toffee que mon mec a immédiatement élu “petit dej d’anniversaire traditionnel”. Le midi, un gratin mac and cheese (vraiment pas terrible par rapport au mien) et un framboisier vegan que j’avais préparé la veille. Le soir, des grignotages et une omelette norvégienne, le tout arrosé de prosecco. 

Un anniversaire en confinement

Un programme à reproduire

Et du coup, on a décidé d’acter ça pour les prochains anniversaire :

  • On se prend tous les deux un RTT
  • Pancakes au petit-déjeuner
  • Le midi, restaurant (bon, là, on n’a pas pu)
  • Le reste de la journée sera organisé en fonction des envies du moment.

Moi par exemple, j’avais prévu de me faire une immense séance de cocooning… Mais j’ai eu un chouette Lego donc j’ai bâti. D’ailleurs, je suis encore en RTT aujourd’hui (oui, j’ai pillé tous mes RTT 2020, pas trop eu le choix) et je vais terminer car j’en avais gardé un peu.

Retenir les bonnes leçons

J’ai envie de croire que cette histoire d’anniversaire va toucher d’autres parties de ma vie. J’ai envie de croire que ce confinement va me permettre de prendre deux ou trois bonnes habitudes de vie. J’ai revu quelques trucs comme mon nombre de mots quotidiens à écrire que j’ai baissé un peu car je n’y arrivais jamais (enfin, je dis ça, j’ai pas écrit depuis mardi). Je vais me mettre sérieusement au sport à la maison, surtout maintenant que mon érysipèle est un vieux souvenir. Peut-être trouverai-je enfin mon bonheur, ma voie, mon équilibre. 

Lego Librairie
Regardez moi cette beauté

Pas si mal, cet anniversaire

Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça ? Parce que le confinement n’est pas terminé et que plus il dure, plus les concernés par un anniversaire en confinement vont se multiplier donc si je peux aider à rendre ça moins tragique, autant tenter le coup ! Stakhanoviste du positif, tel est mon nom de code.

* Je vais sous-titrer mon blog comme ça, j’aime bien

One Reply to “Un anniversaire en confinement… Un enseignement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *