Vacances nostalgie dans les Pyrénées-Orientales

Vacances nostalgie dans les Pyrénées-Orientales

Suite de nos vacances françaises. Après une démission presque surprise et l’absence totale de préavis, nous voici avec plein de possibilités de vacances. Je commence à envisager différents menus. Tiens, allons à Bordeaux pour découvrir un peu la ville et faire coucou à Anaïs au passage. J’envisageais un périple de quinze jours « des deux mers » : Pays-Basque, Bordeaux, les Pyrénées-Orientales. Et un coucou à mes parents au passage. Epuisé à la perspective du programme, on se limite donc aux Pyrénées-Orientales. Puis la Grèce début septembre.

Saint Cyprien, Pyrénées Orientales

Revivre mes vacances d’enfant avec mon amoureux

Alors pourquoi les Pyrénées-Orientales ? Bon, déjà, parce que c’est beau mais surtout, nous avons un appart familial là-bas. J’en avais déjà parlé il y a si longtemps... La dernière fois que j’y suis allée donc il y a douze ans. A dire vrai, le projet avait toujours été de vendre à la mort de ma grand-mère donc j’avais un peu fait mon deuil. Elle est morte il y a bientôt neuf ans, ma soeur et son mari ont commencé à tout retaper et ils semblaient assez contents qu’on aille y faire un tour. En plus, mon adoré ne connaît pas du tout donc tous les voyants sont au vert. L’avantage de l’amener dans une région que je connais bien, c’est que je n’ai pas besoin de compulser mille sites pour avoir des idées de sortie. Alors nous arrivons donc le lundi soir à Perpignan pour récupérer une voiture pour nous rendre à Saint-Cyprien plage. J’ai prévu une sortie Banyuls-Collioure et une autre Villefranche-de-Conflent-Castelnou-Ille-sur-Tet et à un jour de glande pendant le séjour. Je récupère donc une superbe Fiat 500 et c’est parti !

Saint Cyprien de nuit, Pyrénées orientales

Un bon coup de neuf

Alors j’ai passé tous les étés de mon enfance là-bas et un peu de mes premières années d’adultie vu qu’on y allait avec mon ex. Mais je n’avais jamais conduit là-bas vu que je suis toujours un peu la dernière volontaire pour prendre le volant. C’était un rite de passage un peu. Rite d’autant plus important à mes yeux que je fais régulièrement le rêve que je vais en voiture là-bas. Mes rêves ne sont pas toujours très intéressants, je sais. Bref, dans cet article, je vais vous parler un peu de Saint Cyprien, je garde nos aventures à Collioure, Banyuls, Villefranche, etc. pour deux autres articles. Déjà, j’ai été agréablement surprise : alors que j’avais chouiné en 2008 sur le relatif mauvais état de l’asphalte et du béton défraîchi, donnant un vernis cracra à mes souvenirs, ça va beaucoup mieux. Pas mal de choses ont été retapées, le port rendu piéton. La balade était plutôt agréable, malgré le masque. Bon point.

Lever de soleil

La plage, les dunes, le soleil couchant

Maintenant, qu’avons nous fait à Saint Cyprien, outre se balader sur le port pour trouver un bon petit resto ? Nous sommes allés à la plage évidemment ! A la plage à côté du port car, étant proche de l’appartement, on débarquait avec juste une serviette pour une longue baignade à deux sans avoir peur de se faire tirer les affaires. Nous avons aussi fait un tour à la superbe plage entre Canet et Saint Cyprien et quelle surprise ! Des aménagements ont été faits pour préserver les dunes et c’est absolument canon. J’ai toujours aimé cette plage, plus sauvage et au sable plus doux mais c’est toujours une tanée pour arriver à se garer. En débarquant en fin de journée, non seulement j’avais toute la place qu’il me fallait mais j’ai eu droit en prime à un superbe soleil couchant.

Soleil couchant sur la plage entre Saint Cyprien et Canet Soleil couchant sur la plage entre Saint Cyprien et Canet Soleil couchant sur l'étang de Canet, Pyrénées Orientales

Balade au bord de l’étang

Nous avons également fait un tour à l’étang de Saint Nazaire qui nous a offert une balade bucolique et tranquille même si pas mal de locaux venaient là en fin de journée pour étaler leur serviette sur une plage terreuse. Sachant que la belle plage de sable blanc évoquée au paragraphe plus haut est pile en face, je suis pas sûre de saisir le concept. A moins que la baignade ne soit pas le but car si les eaux semblent un peu moins accueillantes que celle de la plage d’en face avec ses incroyables bancs de sable, la vue en revanche… Passer la soirée là en discutant en bonne compagnie, oui, je prends.

Etang de Canet - St Nazaire, Pyrénées Orientales Etang de Canet - St Nazaire, Pyrénées Orientales Etang de Canet - St Nazaire, Pyrénées Orientales Etang de Canet - St Nazaire, Pyrénées Orientales

Passion mini golf !

Mais surtout, ce petit séjour fut l’occasion d’un improbable… retour au mini golf. Vous ne l’aviez pas vu venir, hein ? Ben moi non plus ! Le mercredi, on se repose donc. Pour ne pas être totalement inactif, je propose donc la sortie à l’étang en fin de journée histoire de ne pas rester totalement inactif. Victor accepte et, je ne sais comment, émet soudain l’idée qu’on pourrait se faire un mini-golf. Je ricane un peu mais l’idée fait finalement son chemin… et nous voici au Tropical Golf ! Identique à mon souvenir d’il y a bien vingt ans, l’eau verte en plus, cependant. Non seulement on passe un bon moment mais vu qu’il y a un peu de monde, ça stagne et j’en profite pour faire quelques photos avec ma Playmo. Du coup, maintenant, on veut faire du mini golf partout, tout le temps. Le souci, c’est qu’ils ne sont pas tous aussi bien et jolis que le Tropical Golf !

Tropical Golf St Cyprien, Pyrénées Orientales Tropical Golf St Cyprien, Pyrénées Orientales Tropical Golf St Cyprien, Pyrénées Orientales Tropical Golf St Cyprien, Pyrénées Orientales

Un voyage désormais traditionnel ?

Bref un retour gagnant à Saint-Cyprien, une envie d’entériner cette petite semaine les prochaines années. Pour tout vous confesser, dans ma vie idéale de Toulousaine, je m’étais rêvée à passer de nombreux week-ends là-bas ainsi que mes lundis télétravail car aller marcher sur la plage pendant sa pause-dej, c’est l’idée que je me fais du bonheur. Mais bon, à Bordeaux aussi, la mer n’est pas si loin. Et si on a autant aimé notre séjour, c’est aussi parce qu’on a vu de beaux villages. Je vous en parle semaine prochaine !

One Reply to “Vacances nostalgie dans les Pyrénées-Orientales”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *