Passion : le powerpoint des vacances

Passion : le powerpoint des vacances

Avant de vous amener à Florence où nous étions il y a un an… vous savez, quand la vie était douce et belle et que mon horizon ne se limitait pas à 1 km autour de chez moi. Même si je me régale du jardin de la résidence. J’apprends à me contenter du rétrécissement de ma bulle. Mais voilà, dans un monde sans confinement, je serais en train de régler les derniers préparatifs pour le Japon car le décollage était prévu au 07 mai. Et j’avais bossé dur ce voyage, j’avais même réalisé un powerpoint des vacances. Et j’avais kiffé.

Mon powerpoint des vacances
Oui, j’en avais fait une vidéo pour la mater sur Youtube avec mon mec

Powerpoint, de la haine à l’amour

Ceux qui me lisent depuis longtemps le savent, Powerpoint a longtemps été ma Nemesis. Déjà, je n’ai pas fait d’école de commerce donc pendant mes études, mon outil bureautique le plus utilisé était… word. Un peu excel. Mais powerpoint, c’était juste le truc qui servait à faire des diapos. Donc du jour au lendemain, je me suis retrouvée à écrire des “pres’”. Ecrire, littéralement. J’en faisais des tartines. Pardon mais je suis une scribouilleuse, moi. Bon, au fur et à mesure de ma carrière, j’ai progressé sur le sujet. Au point que je suis un peu devenue la référence dans ma boîte. En vrai, je vous livre mon astuce. Adoptez la forme qui séduit vos N++. Dans mon ancienne agence, ma chef adorait les ronds sur les slides plutôt que les carrés. J’ai donc troqué les carrés pour des ronds et bim “ah oui, tu as bien progressé”. Si tu veux. 

Mon outil d’épanouissement préféré

Mais en vrai, Powerpoint est devenu un carnet parfait pour moi. Je n’écris pas à la main pour de jolis projets car j’ai une écriture épouvantable. Mais en vrai, quand tu maîtrises un peu, Powerpoint, c’est magique. Tu copies/tu colles, tu reproduis des mises en forme, tu peux vraiment t’amuser. Ca doit faire 5 ans que je réalise mon CV sur Powerpoint, j’ai tenté plusieurs Bujo dessus, je fais du powerpoint art… Bon, à ce niveau-là, je vais vraiment rebrancher mon Illustrator car je commence à avoir des ambitions plus grandes que les possibilités de l’outil. Mais surtout, je m’en sers pour créer mon powerpoint des vacances.

Préparer le Japon

Début janvier. La gangue est à son top. J’ai tellement rien à faire que je ne reçois carrément plus de mails. Et je ne vais pas au bureau pour cause de grèves. Et bien, puisque je n’ai pas de travail, lançons nous dans la préparation du voyage au Japon ! Pour se faire, je vais utiliser mes deux outils bureautiques préférés : Powerpoint eeeet… excel. Oui. Etape 1 : plaquer les dates sur excel. Je joue notamment avec les horaires d’avion et de train pour avoir une bonne idée de ce qui coïncide ou pas. Rome2rio, Google flight et Hyperdia sont mes amis. Ceci sera mon squelette. En général, je m’appuie pas mal sur les voyages organisés que je trouve en ligne, j’en consulte quatre ou cinq pour voir ce que je repère en immanquable. 

Un vrai carnet de voyage

Une fois fait, je vais créer une slide par jour. Quelques photos des lieux et des suggestions de trucs à voir. Voilà la base de mon carnet de voyage ! J’ai mis du temps à le peaufiner, mon doc. Car j’ai fait grossièrement mon squelette, il va falloir articuler à présent. Par exemple, pour ce séjour, le gros devait se passer à Okinawa… dont je ne savais pas grand chose. A ce moment là, vos meilleurs amis sont… les blogs et Tripadvisor. Par exemple, je vois souvent ressortir Iriomote sur les voyages à Okinawa mais y a quoi ? Ah ok, plein de trucs, ça vaut le coup. Mais est-ce utile de déménager toutes nos affaires si nous stationnons à Ishigaki ou mieux vaut faire l’aller-retour deux fois en ferry ? Oh, mais que lis-je ? Le sable de cette île est étoilé ? Ok, je le mets sur la liste !

Des mini étoiles en guise de sable - Iriomote, Japon
(c) Mouser Williams

Ton propre guide de voyage

Evidemment, il s’agissait d’un premier jet, interrompu depuis. Dans celui que j’avais fait pour notre premier voyage au Japon, j’avais mis toutes les infos utiles pour notre logement, des plans de métro, les horaires des trains… En gros le doc de voyage avec toutes les infos utiles.

Rêver avant de voyager

Et c’est assez excitant. La dernière fois, on était un peu partis à l’arrache. Oui, on avait le logement et le transport mais je n’avais pas prévu que faire aux lieux où nous nous arrêtions. Et c’est ainsi qu’on est vraiment passé à côté de Kyoto qu’on n’a pas aimé car on a snobé toute la partie un peu traditionnelle. On se rattrapera. Quand y aura plus la maladie. Mais attention ! Il faut de la souplesse. Dans l’idée de vacances, il y a aussi l’idée de repos. Pas question de se faire un programme à suivre à la minute près. Non, ici, c’est une liste de suggestion. Tiens, on pourrait faire ça ou ça. Ou rien. A la cool. En vrai, je kiffe. Et il est vraiment temps que je lance mon blog voyage vu que là, les excursions au bout du monde, c’est foutu avant au moins 2021…

Le powerpoint des vacances
Un montage de qualité réalisé sous powerpoint (parce que Photoshop est trop long au démarrage)

 

En attendant, semaine prochaine, je vous parle de Florence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *