Visite au temple de Karnak

Visite au temple de Karnak

Le 24 février – Douce matinée à Louxor. Après une grasse matinée jusqu’à 8h15 et une petite réunion d’information pour choisir nos excursions supplémentaires, nous voici partis en début d’après-midi, destination Karnak !  Louxor a ceci de particulier que la ville enserre les temples. Notamment celui de Louxor qui n’est pas sans rappeler le forum de Rome. J’ai toujours un peu d’envie quand je vois ces villes qui abritent en leur sein de tels vestiges. La vie doit être un peu plus facile quand tu passes chaque matin devant une telle merveille… Alors, oui, Paris est superbe mais je fais banlieue-banlieue donc bon…

Le temple de Karnak à Louxor

Des colonnes telles des lotus

Le temple de Karnak est époustouflant, vraiment. On passe par un portail de 35m avant de pénétrer dans une salle de colonnes à te dévisser le cou, non sans avoir traversé une cour intérieure garnies de statues béliers. Karnak est une très bonne introduction aux temples égyptiens car elle compte trois des quatre éléments indispensables d’un temple. A savoir : le portail, la cour intérieure et la salle des colonnes. On se promène à travers les colonnes aux chapiteaux ouverts ou fermés, selon s’ils étaient dans la zone de lumière ou pas. Oui, les colonnes épousent souvent la forme de végétaux. Ici, des fleurs de lotus ouvertes ou fermées selon donc si elles prennent la lumière ou non. Logique…

Les colonnes en forme de lotus du temple de Karnak Les colonnes en forme de lotus du temple de Karnak Les colonnes en forme de lotus du temple de Karnak

Voyage dans le temps

On ne sait pas où regarder tant tous les murs, toutes les colonnes, sont couvertes de hiéroglyphes. Certaines couleurs sont même encore visibles sur les poutres de pierres soutenant le plafond (qui, lui, a disparu). On découvre des obélisques, le guide Ahmed nous explique comment on pense qu’ils étaient érigés, on voit aussi les échafaudages en torchis pour monter leur mur d’enceinte. 

Les torchis du temple de Karnak Obélisque du temple de Karnak

Le temps de Karnak est le fait de trois rois qui se sont succédés, chacun ajoutant un élément. Les temples sont toujours bâtis du coeur vers l’extérieur, on peut donc vraiment voyager dans le temps entre chaque partie.

Statues au temple de Karnak Statues au temple de Karnak Statues au temple de Karnak

Quartier libre

Au bout d’une heure de visite guidée, on a droit à une heure de temps libre. On part donc à l’opposé de tout le monde, vers l’allée des sphinx en cours de réhabilitation. En effet, une allée bordée de sphinx rejoignait autrefois le temple de Louxor, ils sont en train de le reconstruire, ça va être grandiose. On découvre des statues colossales, le lac sacré. On essaie d’éviter les faux bédouins qui essaient de choper du bakshish en nous montrant deux ou trois pierres, on se balade quasi seuls dans la salle des colonnes. En sortant, je veux prendre une porte en photo mais une meuf prend la pose pendant une heure et on n’a plus le temps. Je déteste les gens qui prennent la pose pendant une plombe et bloquent tout le monde… Mais bon, j’ai dû prendre une centaine de photos du lieu, je suis pas à une près.

Travaux à Karnak Palmier à Karnak Obélisque de Karnak, soleil couchant Karnak au couchant Temple de Karnak Le lac sacré de Karnak Allée des sphinx à Louxor Les ruines de Karnak

Retour au bus en esquivant comme on peut les vendeurs à la sauvette même si je suis un peu contente car ça fait deux ou trois fois qu’on me prend pour une Italienne. Bon, peut-être à cause de mon mec. En général, on me situe plus en Angleterre, Allemagne ou Irlande… 

Papyrus… et dodo

Petite halte à la boutique de papyrus où on nous explique la fabrication puis on essaie de nous en vendre un ou deux. Il y a quelques jolies pièces, d’autres plus discutables mais après tout, chacun ses goûts. 

Karnak au couchant

Retour au bus et au bateau qui se met en route pour Louxor. Après un rapide dîner, coucher à 21h. C’est ça que j’aime aussi en vacances : me coucher tôt.

 

One Reply to “Visite au temple de Karnak”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *