Errances à Florence

Errances à Florence

Le 10/05/19, partie 2. Après cette exquise visite du duomo, il se fait faim ! Je n’avais rien prévu de plus pour la journée. Pour nos week-ends mystères, on organise le séjour ainsi : une activité bookée par jour pour se laisser le temps de flâner. Et flâner à Florence, c’est vraiment un plaisir !

Flâner à Florence

Promenade au marché

Mais d’abord, allons manger. On va traîner du côté du grand marché et on se pose dans un restaurant sur la jolie place voisine. Une fois notre repas dégusté, on décide d’aller y faire un tour et… franchement, c’est génial ! On rigole des bouteilles et des pâtes en forme de pénis car nous restons de grands enfants. Il y a toute une variété de pâtes, si jolies et si colorées que j’ai plus envie de les acheter pour en faire des colliers que de les manger. Tentés, on finit par céder et acheter de petites bouteilles de liqueur à une vendeuse japonaise parce que pourquoi pas. On repart donc avec une fiole de liqueur à la pistache, une au café et une au melon. 

Jolies pâtes Jolies pâtes Jolies pâtes Des pâtes pénis Le marché de Florence La place du marché de Florence

A la recherche d’un espace vert

On quitte le marché et on erre un peu au hasard, on passe pas la place Michaelangelo, très fleurie mais trop proche du rond-point pour donner envie de s’arrêter. Nous voilà à traîner un peu sur la place devant l’Hôpital des Innocents en remplissant notre bouteille à la fontaine à eau publique. On en croise assez régulièrement à Florence, ça doit être vraiment pratique quand il fait bien chaud. Comme on a envie de se poser un peu, on avise un espace vert sur le plan. On y fonce et… ah, c’est une propriété privée… Okay. On tourne un peu à droite, à gauche, en prenant comme point de mire les arbres. Tous enfermés dans des propriétés privées. Mais ? Enfin, un petit parc public très paisible près de la synagogue nous accueille. Il n’y a quasi personne, juste quelques promeneurs avec des chiens. On respire.

Le duomo de Florence Verrière La place de l'hôpital des innocents de Florence La place de l'hôpital des innocents de Florence Place Michaelangelo à Florence Boutique à Florence Dans les rues de Florence

Forteresse et église orthodoxe

Et puis, c’est reparti ! On décide d’aller faire un tour du côté de la forteresse… qui ne nous est pas accessible donc on ne voit pas grand chose. On s’arrête cependant cinq minutes dans le parc attenant, encore plus sympa que celui qu’on venait de quitter. En repartant,on repère le toit caractéristique d’une église orthodoxe. L’église russe de Florence en l’occurrence. Je les trouve toujours si élégantes, j’ai envie d’un tour dans les pays baltes presque que pour ça. Et la Russie, évidemment.  On aperçoit un peu plus loin une porte, celle de la place de la Libertà puis on décide d’aller zoner sur la place de l’independenza… place que l’on avait traversée en allant à la forteresse sans percuter que c’était ça. Pour le coup, je ne recommande pas. C’est un peu sale et plutôt mal famé, un mec s’est montré assez agressif quand on lui a refusé une clope. Rien de dramatique mais le coin n’a vraiment pas d’intérêt.

L'église Russe de Florence L'église Russe de Florence Le parc de la forteresse de Florence Ponte Vecchio au couchant Place de la Libertà à Florence

Pizza de la trattoria

On se replie tranquille vers notre appartement, un peu fourbus. Le plus simple : aller à la trattoria se prendre des pizzas pour manger à l’appart et dodo. On mange donc, petit verre de liqueur pistache très sucrée puis on se réfugie au chaud sous la couette car il fait bien frais dans l’appartement. Et puis on a marché une bonne quinzaine de kilomètres, le repos est mérité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *